Paris Game Developers Conference 2008
Soumit par Administrateur le vendredi, 01/05/2008
 Q&AParis Game Developers Conference 2008
Pierre Carde, Directeur Exécutif Paris GDC
Mai 2008
 

"L?industrie est encore jeune. Les professionnels du jeu vidĂ©o sont très conscients que l?Ă©volution de l?industrie passe par le partage de connaissances et que les erreurs du passĂ© comme les solutions innovantes ont une valeur inestimable pour les autres dĂ©veloppeurs. Les intervenants de la GDC sont donc enclins Ă  partager leurs secrets quand ils sont convaincus qu?ils permettront Ă  l?industrie de faire un pas en avant. "

  
Q1A qui s'adresse la GDC ?
A1La GDC s?adresse aux professionnels de l?ensemble de l?industrie du jeu vidĂ©o, incluant programmeurs, artistes, managers, producteurs et responsables du dĂ©veloppement commercial. Les confĂ©rences traiteront de problĂ©matiques d?intĂ©rĂŞt pour l?ensemble des professionnels du jeu vidĂ©o, qu?ils soient Ă©tudiants ou dĂ©veloppeurs reconnus Ă  l?Ă©chelle mondiale. L?Ă©vĂ©nement attirera Ă©videmment par son emplacement de nombreux europĂ©ens, mais aussi des professionnels du monde entier qui voient lĂ  une chance unique d?Ă©changer avec leurs pairs europĂ©ens et du reste du monde.
  
Q2Comment se positionne l'édition française, par rapport aux éditions américaines ?
A2L?Ă©dition française n?a pas un positionnement très diffĂ©rent de celui de la GDC de San Francisco, celui d?Austin ou encore de l?Ă©dition chinoise. Toutes les GDC partagent le mĂŞme objectif : fournir aux professionnels de l?industrie du jeu internationale une plateforme afin qu?ils puissent partager leur expertise et Ă©changer sur les dernières percĂ©es technologiques avec les meilleurs dĂ©veloppeurs du monde. MĂŞme si la taille de la GDC Paris n?est pas comparable Ă  celle de la GDC, nous avons tout mis en ?uvre pour que la qualitĂ© et la diversitĂ© des confĂ©rences et des intervenants soient exceptionnelles. Outre leur emplacement stratĂ©gique pour les diffĂ©rents marchĂ©s, ce qui diffĂ©rencie chaque Ă©dition de la GDC est surtout le thème central qui rassemble la majoritĂ© des confĂ©rences ; Ă  Paris cette annĂ©e l?axe central sera la crĂ©ation de jeux vidĂ©o novateurs, pour les core gamers et les casual gamers.
  
Q3La GDC permet d'échanger des expériences, mais les studios de jeux vidéo qui souhaitent se démarquer jouent-elles le jeu en livrant quelques secrets de fabrication ?
A3Le partage d?expertise et le retour d?expĂ©rience sont les piliers de la GDC. L?industrie est encore jeune. Les professionnels du jeu vidĂ©o sont très conscients que l?Ă©volution de l?industrie passe par le partage de connaissances et que les erreurs du passĂ© comme les solutions innovantes ont une valeur inestimable pour les autres dĂ©veloppeurs. Les intervenants de la GDC sont donc enclins Ă  partager leurs secrets quand ils sont convaincus qu?ils permettront Ă  l?industrie de faire un pas en avant. Evidemment, pour les jeux en cours de dĂ©veloppement, certains secrets doivent demeurer confidentiels? enfin jusqu?Ă  la prochaine GDC !
  
Q4Le marché du jeu vidéo est très dynamique et innovant. Peut-on avoir un aperçu de la R&D des éditeurs en allant à la GDC ?
A4La R&D occupe une place si importante au sein de la GDC Paris que nous lui avons dédié un cycle complet. En plus des éditeurs qui aborderont certains projets de recherches internes, les plus prestigieux laboratoires de recherche européens lèveront le voile sur les problématiques et les toutes dernières innovations de pointe de l?industrie. Les conférences recherche sont une opportunité unique pour les entreprises de découvrir les applications pratiques des dernières percées techniques, par exemple sur la génération procédurale de mondes et la synthèse géométrique en temps réel. Nous avons la chance de bénéficier de l?appui des pôles de compétitivité Imaginove et cap digital qui ont notamment pour objectif de faciliter la collaboration entre les laboratoires de recherche et l'industrie du jeu vidéo.
  
Q5La GDC est-elle un lieu adapté aux étudiants qui souhaitent découvrir les métiers et discuter avec des développeurs ?
A5Les Ă©tudiants ne sont pas le c?ur de cible de la GDC car elle s?adresse principalement Ă  des dĂ©veloppeurs expĂ©rimentĂ©s. Certaines confĂ©rences, et notamment les master classes, demandent un niveau de connaissances prĂ©alables techniques et professionnelles non nĂ©gligeable. Cependant, les Ă©tudiants sont les dĂ©veloppeurs de demain, ils ont donc beaucoup Ă  retirer d?une confĂ©rence dont l?objectif ultime est le partage d?expertise. Ce n?est pas tous les jours qu?on a l?occasion de rencontrer et d?Ă©changer avec des icĂ´nes de l?industrie telles que Ralph Baer, le crĂ©ateur du premier jeu vidĂ©o, ou Alex Evans et Mark Healey, les concepteurs du très attendu LittleBigPlanet !
  
Q6 Intel et AMD sont partenaires de l'Ă©vènement, faut-il trouver lĂ  un signe que l'Ă©volution matĂ©rielle joue un rĂ´le prĂ©dominant dans le dĂ©veloppement de jeux ?
A6Sans doute ! Les dĂ©veloppeurs se doivent d?ĂŞtre constamment Ă  l?affĂ»t du matĂ©riel informatique le plus rĂ©cent et des dernières innovations technologiques qui leur permettent de crĂ©er des jeux toujours plus performants, toujours plus excitants. Et qui de mieux que les concepteurs de ces produits pour en expliquer les avantages et les utilisations concrètes aux dĂ©veloppeurs qui les utiliseront ? Le jeu est le logiciel qui pousse les limites du matĂ©riel au maximum. Il est donc logique qu?AMD ou Intel souhaitent sĂ©duire les dĂ©veloppeurs.
Connexion & inscription | Mentions Légales | A propos de 3d-test et contact | ® 2001 2010 3d-test.com