Les lunettes 3D Vision for Quadro de NVIDIA
Soumit par Administrateur le jeudi, 06/10/2010

Le test des lunettes 3D Vision for Quadro de NVIDIA nous pose quelques soucis ! Précisons d'emblée que nous ne remettons pas en cause la qualité de l'effet de relief perçu qui nous semble être le meilleur du marché. Parmi les démos technologiques de NVIDIA certains contenus (images fixes extraites de jeu vidéo, logo NVIDIA animé, séquences de jeux) sont d'une qualité époustouflante. L'effet de profondeur - lorsqu'il est bien géré - est saisissant. Dans certains cas - les plus spectaculaires - le jaillissement vous scotchera dans votre siège !
Mais alors pourquoi être embarrassé par ce test ? Nous avons voulu bien faire les choses et installer l'équipement en suivant la procédure. Malgré le pré-requis spécifique : moniteur 120hz estampillé "3D Vision Ready", carte Quadro (pour le kit 3D Vision Pro for Quadro, ou bien une carte GeForce), l'ensemble s'installe facilement. Le seul véritable écueil vis à vis du produit - et qui ne nous a pas permis de faire un test à grande échelle - est probablement le manque d'applications professionnelles compatibles. Nous avons réussi à activer via une combinaison de touche (à définir avec le drivers) la 3D dans une application Ogre3D. L'effet 3D ne fonctionnait qu'en mode OpenGL et ne procurait pas un effet stéréoscopique satisfaisant. Il est possible de faire varier l'espacement entre les deux yeux (réglage parallax) pour l'adapter à vos réglages. Dans notre scène, qui comportant 200 000 triangles, le passage à la 3D n'a pas engendré de saccade (nous sommes passé de 120fps à 90fps). Il faut dire que nous avons une station équipée d'une Quadro FX4800 !

Les autres essais n'ont pas été beaucoup plus concluant : avec la majorité des logiciels 3D pro (Acrobat 3D - la référence pour la diffusion de contenus 3D en entreprise -, Softimage, 3ds max...) impossible d'activer la 3D. Nous avons également testé avec Nova qui fait parti des rares outils professionnels à supporter officiellement 3D Vision, mais nous n'avons pas réussi à l'activer. Bref, 3D Vision pour les pro cela fonctionne matériellement ; mais l'offre logicielle n'est pas prête. C'est fort dommage car la solution de NVIDIA est la plus aboutie.
Comment ça marche ? L'effet 3D est obtenu en affichant une image différente pour chaque oeil. Toutes les 1/120 de seconde un seul oeil reçoit l'image et la synchronisation est faite par un petit boitier auquel les lunettes communiquent sans fil. Les cartes Quadro disposent de fonctions supplémentaires pour la synchronisation qui peuvent être activé avec ce kit. Les écrans doivent donc être particulièrement lumineux pour reproduire une image contrastée sur un seul oeil. L'écran Samsung Syncmaster 2233RZ offre une diagonale de 22" et un taux de contraste record de 20 000:1. Malgré cela, lorsque vous portez les lunettes vous percevez une baisse de luminosité. Les lunettes sont légères et la vision ne procure pas de désagrément pour peu que le contenu soit bien adapté.

A la fin du test, notre avis est donc assez partag√© : il est possible de tirer profit des lunettes pour g√©n√©rer de effets de relief saisissant, mais la plupart des moteurs 3D pro n'en tirent pas parti ! NVIDIA a pourtant r√©ussi √† cr√©er un √©cosyst√®me int√©ressant avec des constructeurs d'√©crans et projecteurs qui sont compatibles. Nous pensons que certains √©diteurs sont dans l'attente d'une standardisation : √† quand la 3D st√©r√©o g√©r√©e par le syst√®me d'exploitation ? D'autre part AMD n'a toujours pas propos√© de solution alternative. Enfin, pour am√©liorer encore la compacit√© de la solution, NVIDIA devrait pousser les fabricants de p√©riph√©riques d'affichage √† int√©grer le petit bo√ģtier √©metteur/ r√©cepteur infra rouge √† l'√©cran.
> NVidia
> PNY

Connexion & inscription | Mentions L√©gales | A propos de 3d-test et contact | ¬ģ 2001 2010 3d-test.com