Immersion (RV+RA)

CASQUE SONY HMZ-T1
Soumit par Administrateur le lundi, 22/01/2012

Les périphériques de réalité virtuelle sont généralement dédiés au monde de l'entreprise, ils sont fabriqués en petite série et coutent généralement très chers. Le prix d'un casque immersif peut varier entre 1 500 euro et 30 000 euro voir plus ! Plus les prix sont élevés plus la résolution des écrans LCD est importante et plus le champs de vision est large. Ces solutions développées il y a des années ont parfois des interfaces osolètes : RS232, cables VGA ou S-video... Avec l'arrivée du casque de Sony, un vent de renouveau souffle et c'est tant mieux !

Un design futuriste

Nous avons adoré le design de l'objet. Le style futuriste est réussi et démontre qu'il est possible de créer un casque aux lignes agréables. Les designers de Sony ont fait un travail remarquable à ce niveau. Lorsque le casque est en marche une lumière bleue apparait sous la coque blanche : effet "TRON" garanti !

L'ergonomie

Au niveau de l'ergonomie nous retenons deux aspects :
- le port du casque,
- la t√©l√©commande int√©gr√©e au casque. 

Le port du casque est probablement l'√©l√©ment le plus controvers√© du produit : suivant votre morphologie le casque s'adapte plus ou moins bien. Il faut enfiler le casque puis le r√©gler √† l'aide de bandouli√®res en caoutchouc. Une fois bien serr√©, il est en place. C'est l√† que certaines personnes se plaignent de douleurs au nez : en effet le centre de gravit√© du casque est situ√© au dessus du nez et peut exercer un poids important (env. 800g). 

La télécommande située sous les écrans à droite est accéssible et malgré la taille petite des boutons, on parvient - avec l'habitude à naviguer dans les menus. Le premier réglage consiste à positionner les écran face aux yeux. Il faut que la distance entre les écrans respecte celle entre vos deux yeux. Ce réglage est rapide. Il faut aussi veiller à ce que les écrans soient exactement devant vos yeux en hauteur. Sinon l'image est trouble et le casque inutilisable.

Installez-vous confortablement, éteignez les lumières !

Comme beaucoup de casques, le Sony HMZ-T1 laisse passer la lumi√®re ext√©rieure. Cela r√©duit d'autant l'impression d'immersion. Nous conseillons donc - si possible - une utilisation dans le noir. Les deux √©crans - d√©di√©s √† chaque oeil - offrent une r√©solution 720p (1280x720). Cela place le casque de Sony parmis les meilleures r√©solutions disponibles. En revanche, ils ne sont pas tr√®s larges , d'o√Ļ un champs de vision r√©duit (environ 25¬į). Ce champs est trop faible pour offrir une immersion total. Mais √† ce niveau de prix c'est d√©j√† tr√®s correcte et largement au dessus de la moyenne ! Si vous devez portez le casque longtemps - pour voir un Blue Ray par exemple - installez-vous confortablement. Si possible basculez votre t√™te en arri√®re (comme pour regarder le plafond) afin d'√©viter que les lunettes ne reposent sur votre nez. 

 

Effet salle de cinéma ?

Regarder un film avec les HMZ-T1 est une exp√©rience √† part : le son est de bonne qualit√© (rien √† voir avec ce que propose les Z800 3D Visor) et l'image est tr√®s color√©e (l√† encore Sony se d√©marque des autres casques). Le piqu√© de l'image - pour peu que l'on soit bien install√© - est largement satisfaisant. Bref, la sensation d'√™tre face √† un large √©cran de cin√©ma est bonne. Nous n'avons malheureusement pas pu tester l'effet 3D st√©reoscopique - ce type de lunettes devrait offrir un effet particuli√®rement bon compte tenu de la pr√©sence d'un √©cran pour chaque oeil. Mais notre portable Sony Viao - pourtant r√©cent - n'offre pas la lecture des Blue Ray 3D ! Apr√®s environ 1 heure de visionnage, m√™me si le fait d'avoir des √©crans coll√©s aux yeux est destabilisante, nous n'avons pas ressenti d'inconfort (naus√©, maux de t√™te).  

 

Périphérique de réalité virtuelle ?

Le casque de Sony n'est certes pas destin√© √† la r√©alit√© virtuelle, mais il peut tr√®s bien servir pour le jeu et la visite virtuelle. Il est fort dommage que Sony n'est pas plac√© de capteurs pour transmettre √† l'ordinateur les positions de la t√™te. Il est possible de coupler le HMZ-T1 avec une solution de tracking telle que TrackIR de Natural Point. Mais le montage rend l'ensemble un peu exp√©rimental. Nous ne savons pas si Sony va d√©velopper toute une gamme du produits, mais le constructeur japonnais serait inspir√© de r√©aliser un tel √©quipement pour l'univers ludique : un tel casque immersif avec une PS3 rendrait l'exp√©rience de jeu beaucoup plus immersive ! 

En guise de conclusion, voici la liste des avantages et des inconv√©nients de ce syst√®me que nous avons particuli√®rement appr√©ci√© et qui pourrait dynamiser un peu plus le march√© du casque de r√©alit√© virtuelle : 

 

les plus 

+ design magnifique

+ prix

+ conectique hdmi (son+video)

+ sensation d'immersion, image + son

+ HDMI out : ont peut brancher plusieurs systèmes en série

 

 

les moins 

- pas complètement noir (il faut couper les lumières extérieures, une lumière parasite persiste entre les écrans et les lentilles)

- fatigue et inconforts en fonction de la morphologie

- fixations (bandoulièes) ne semblent pas solides

- boitier hdmi externe nécessaire

 

Lien :

http://www.sony.fr/product/head-mounted-display/hmz-t1  


Connexion & inscription | Mentions L√©gales | A propos de 3d-test et contact | ¬ģ 2001 2010 3d-test.com